32px_Search Created with Sketch.
Shape Created with Sketch. Retour aux projets

Open Data

Saviez-vous que presque la totalité des informations relatives à la ville, à ses services, à ses équipements, à sa population, à son économie, à son environnement… existent sous la forme de données numériques ? En donnant libre accès à ces données sous la forme d’Open Data, de nouveaux services peuvent être développés pour les habitants, les sociétés et les visiteurs. Un atout pour la Smart City !

Pourquoi et comment rendre accessible les données ?

Les données numériques représentent un intérêt non seulement pour les institutions publiques, mais également pour les chercheurs, la presse, les citoyens, les académiciens et les entreprises. Elles ne sont toutefois pas toujours disponibles. Par Open Data, on entend l’ouverture de toutes les données ou informations publiques à caractère non personnel qui sont informatisées et collectées par les pouvoirs publics dans le cadre d’une tâche publique et avec des moyens publics.

Ces données ouvertes offrent de nombreux avantages en matière de simplification administrative : une plus grande transparence du fonctionnement des pouvoirs publics, permettant une augmentation de leur efficacité et une réutilisation innovante par les citoyens, les entreprises, le monde académique et les organisations avec ou sans objectifs commerciaux. Elles peuvent ainsi créer de nouvelles richesses, par exemple dans le cas de combinaison de données pour le développement d’applications. Concrètement, une telle politique d’Open Data peut rapporter 180 millions d’euros à l’économie bruxelloise et contribuer à la création de 1500 nouveaux emplois.

Afin de centraliser toutes les données de la Région de Bruxelles-Capitale, le CIRB (Centre d’Informatique pour la Région bruxelloise) a développé le portail opendatastore.brussels. Ce portail offre un accès libre à toutes les données proposées par les services publics bruxellois et leurs partenaires sous différents formats, notamment dans les domaines de la mobilité, la santé, l’environnement, la cartographie, etc. Ce portail s’adresse aux administrations publiques de la Région et des communes ainsi que leurs partenaires privés.

Comment utiliser les données publiques ?

Vous souhaitez utiliser des données collectées par le service public de Bruxelles ? Via le portail opendatastore.brussels, vous pouvez introduire des demandes pour la mise à disposition de données qui ne sont pas encore proposées par les administrations publiques.

Ces données sont mises à disposition sous forme électronique par le biais de standards ouverts et peuvent ainsi être réutilisées gratuitement ou moyennant une légère rémunération. La réutilisation de données peut être liée à une licence qui spécifie les conditions d’utilisation (comme la mention de la source et de la date de publication)pour protéger la sécurité juridique des réutilisateurs sans pour autant limiter les possibilités de la réutilisation.

Concrètement, comment Easybrussels collabore à la politique bruxelloise d’Open Data ?

Les missions de l’agence pour la simplification administrative sont repris sous les objectifs stratégiques d’Easybrussels. Elles détaillent que l’agence doit :

  • rencontrer les services publics pour promouvoir l’open data et le portail
  • aider les différents services publics à dresser un inventaire des données existantes et à venir
  • assurer le suivi, en collaboration avec le CIRB, des demandes des utilisateurs et de la réponse donnée par les différentes administrations publiques
  • promouvoir les open data à divers événements, tels que Open Belgium et hackathons