32px_Search Created with Sketch.
Shape Created with Sketch. Retour aux news

Premier EASY LAB : une synthèse

Publié le 18.05.2018

 

Le 8 mai 2018, Easybrussels a accueilli les membres du comité de pilotage du Plan régional de simplification administrative à son premier Easy Lab, un comité de pilotage extraordinaire afin de poser les premières pierres du plan 2020-2025 dans une ambiance constructive et participative.

 A cette occasion :

  • Bianca Debaets, la Secrétaire d’Etat en charge de la Transition numérique a accueilli les participants en les félicitant de leur intérêt pour la Smart City de demain.
  • Hervé Verloes, vidéo-journaliste, a donné un exposé sur les citoyens dits « millenials» et leur rapport à l’information.  Il a accentué la nécessité pour les services publics de faire évoluer leurs méthodes de communication en vue de s’adapter aux réalités vécues par les citoyens aujourd’hui.
  • Cathy Marcus, déléguée au Gouvernement et directrice d’Easybrussels, a confirmé ce besoin d’adaptation et souligné que cela demande d’investir dans le service public et d’assurer une formation large et inclusive du personnel.
  • Chloé Van Driessche, chargée de communication Easybrussels, a proposé que les services publics mènent une veille technologique, en restant informés des progrès technologiques et en devenant des ambassadeurs et des promoteurs de ces nouveaux outils.

Outre ces interventions, l’équipe d’Easybrussels a invité les participants à partager leurs avis, expériences et attentes relatifs à différents thèmes, centrés sur le cœur du travail de l’agence : la simplification administrative et l’amélioration de l’administration au service des citoyens et entreprises.

Les participants ont joué le jeu avec enthousiasme, permettant de faire émerger plusieurs points principaux :

  • les citoyens doivent toujours rester au centre de la réflexion des services publics. Ceux-ci ont pour but de proposer un service moderne et efficace. 
  • la numérisation est un outil puissant qui peut faciliter considérablement les contacts avec l’administration. Il faut encourager aussi bien les services publics que les citoyens à en tirer parti.
  • la fracture numérique est cependant une réalité : il est crucial de continuer à assurer un service de qualité aux citoyens qui n’ont pas accès au web, tout en œuvrant à démocratiser et ouvrir cet accès autant que possible.
  • la simplification n’a de sens que si elle sert l’amélioration de la vie des citoyens : il faut éviter les simplifications excessives ou contre-productives.

Easybrussels remercie les participants pour leurs contributions, ainsi que pour leur engagement au service des citoyens.

Le PV complet de la matinée a été transmis aux membres du comité.
Vous avez des questions au sujet de ce premier Easy Lab ? Easybrussels est bien sûr à votre écoute !

Le prochain comité de pilotage est prévu le 19 juin 2018. Notez cette date donc déjà dans vos agendas.
Comme d’habitude, l’invitation formelle sera envoyée par e-mail aux membres du comité de pilotage.